Contacts X

Bertrand Thimonier
Président, Fondateur
Guillaume Dary
Associé
Romain Massiah
Associé
Marc Lebrun
Associé
Guillaume Capelle
Associé
Gilles Coudon
Directeur Associé
Louis Vercken
Directeur Associé
Antoine Tanguy
Directeur Associé

Revue de presse


Retour
  • 12/10/2020 - Les Normands face à la crise économique

    Consciente des difficultés, la Normandie doit avant tout faire confiance à ses ressources internes, selon une enquête Odoxa

    Trois questions à Bertrand Thimonier, PDG du groupe Adviso-Partners, spécialiste du conseil en financement pour les PME et entreprises de taille intermédiaire.


    Quelles grandes tendances reflètent votre baromètre Odoxa-Adviso Partners ?
    Réalisée auprès de 3 000 Français, notre enquête relève la montée générale des inquiétudes. 69% de Français jugent la situation économique du pays mauvaise et 4 salariés sur 10 ont peur de perdre leur emploi, une hausse de 16 points depuis avril. Les régions redoutent de connaître dans les prochains mois une crise économique particulièrement grave, particulièrement les Hauts de France (88%), l'Ile de France (87%) et le Grand-Est (83%). Les Normands sont un peu moins inquiets (79%) pour l'avenir, mais ils sont 73% à considérer que la situation économique du pays se dégrade et 72% reconnaissent que trouver un emploi attractif sera une mission difficile dans les prochains mois.

    Comment expliquez-vous cette inquiétude ?
    La Normandie reste proche et dépendante de Paris. Beaucoup de choses se traitent encore de la capitale, notamment pour la Vallée de la Seine. Les Normands sont conscients des difficultés à venir, ils savent que les industries lourdes sont souvent les premières à souffrir. Comme les habitants des Hauts de France, ils sont parmi les moins nombreux (7% de la population) à pratiquer le télétravail, moteur de l'économie en cette période de crise sanitaire.

    Les Normands trouvent-ils tout de même des raisons de rester optimistes ?
    Notre enquête montre que les habitants gardent plus confiance dans leurs territoires. Comme les Bretons et les Ligériens, particulièrement optimistes, - 77% et 73% pensent que la situation économique de leur région est meilleure qu'en 2019-, 58% des Normands notent également une amélioration de la situation de leur région. Ils ne sont que 37% à redouter de perdre l'emploi à cause du coronavirus et craignent moins le risque d'un rebond de l'épidémie en Normandie (74% au lieu de 79% pour l'ensemble de la France). Ils sont 61% à considérer que la situation de leur foyer est bonne (et pour 7% d'entre eux très bonne). Je crois que les Normands gardent avant tout confiance dans leurs propres ressources.


    Cliquez-ici pour lire l'article Ouest France