Contacts X

Bertrand Thimonier
Président, Fondateur
Guillaume Dary
Associé
Romain Massiah
Associé
Marc Lebrun
Associé
Guillaume Capelle
Associé
Gilles Coudon
Directeur Associé
Louis Vercken
Directeur Associé
Antoine Tanguy
Directeur Associé

Revue de presse


Retour
  • 30/06/2020 - CHR Numérique invite des financiers à sa table

    Le leader français des solutions numériques pour les métiers de bouche visant 30 M€ de chiffre d'affaires d'ici cinq ans, part à la conquête de l'international avec le soutien de NewAlpha Verto, lead du tour de 15 M€ suivi par Bpifrance.

    CHR Numérique a développé une solution de restaurateur pour les restaurateurs. Et la mayonnaise a pris. La société brestoise qui propose un pack digital aux professionnels des métiers de bouche pour faciliter leurs démarches réglementaires en matière d'hygiène a dévoré en 7 ans plus de 50 % de parts de marché en France et lorgne aujourd'hui l'international. Elle n'ira pas seule puisqu'elle accueille à son tour de table NewAlpha AM (via NewAlpha Verto), qui avec un ticket de 15 M€ devient actionnaire majoritaire, et Bpifrance (pour 1 M€ environ). Son dirigeant fondateur, restaurateur de métier, Yves Rallon, réinvestit et son équipe de management se relue ; ensemble ils se portent à plus de 25 % du capital.

    30 % de croissance annuelle
    La société brestoise, qui a fait son entrée cette année sur la liste French Tech 120, s'adresse aux cafés-hôtels-restaurants, qui pèsent 60 % dans son chiffre d'affaires de 12 M€, mais aussi à la GMS, aux commerces de bouches... enregistrant une moyenne de 30 % de croissance annuelle. Et pour cause, selon ses nouveaux actionnaires : « Pionnier de son marché, CHR Numérique a imposé son leadership en développant plus d'une cinquantaine de modules différents pour répondre aux besoins spécifiques de chacun des secteurs de marché adressés par sa solution », estiment Thomas Fort et Antoine Dary, managing directors chez NewAlpha AM. Et les perspectives ne manquent pas à la société qui fournit son service en mode SaaS et estime avoir équipé, pour l'heure, 5 % du marché hexagonal.

    30 M€ de chiffre d'affaires dans 5 ans... à minima
    CHR Numérique a en effet des projets d'expansion internationale, par croissance organique (elle s'est déjà dotée d'une filiale en Espagne) mais aussi, pourquoi pas, par acquisition. Par ailleurs, forte de son expertise dans les solutions liées aux démarches HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point), l'entreprise veut étoffer son offre de solutions complémentaires, toujours pour répondre aux contraintes réglementaires du secteur. « CHR Numérique a un boulevard devant lui », estiment ses nouveaux actionnaires qui tablent sur un chiffre d'affaires de 30 M€ dans cinq ans, sans même tenir compte des perspectives que lui ouvriraient de nouveaux produits (10 M€ ? 15 M€ ?) ou des opérations de croissance externe. Et ce, d'autant que « CHR Numérique dispose d'un management très structuré et peut envisager de doubler voire tripler son volume de ventes dans les cinq prochaines années en s'appuyant sur son équipe de direction expérimentée. »

    Closing final à 150 M€ d'ici peu
    Pourtant, il s'en est fallu de peu pour que l'opération prenne une toute autre forme puisque Yves Rallon avait mandaté l'an passé José Gonzales, associé dirigeant de Medicis Capital, pour s'adosser à un partenaire industriel. Antoine Dary et Thomas Fort, qui s'étaient fixés pour objectif de boucler un deal dans le digital-SaaS pour le quatrième investissement de NewAlpha Verto qui devrait annoncer son closing final à 150 M€ d'ici la fin de l'année, ont finalement réussi à s'immiscer dans le process sur le tard. Et ont rallié le dirigeant à leur projet avec la promesse de l'aider à atteindre plus vite ses objectifs tout en restant aux commandes. Confrontés à la crise sanitaire, les protagonistes n'ont pas dévié de leur feuille de route, quitte à se passer de dette pour cause de confinement sans toutefois se l'interdire, notamment pour financer les opérations d'acquisition.

    Voir l'article au format PDF