Contacts X

Bertrand Thimonier
Président, Fondateur
Guillaume Dary
Associé
Romain Massiah
Associé
Marc Lebrun
Associé
Guillaume Capelle
Associé
Gilles Coudon
Directeur Associé
Louis Vercken
Directeur Associé
Antoine Tanguy
Directeur Associé

Revue de presse


Retour
  • 18/03/2020 - Max Plus destocke en Belgique

    Fort d'un chiffre d'affaires d'environ 50 M€, le spécialiste breton de la distribution d'articles de déstockage est cédé par les héritiers du fondateur et Sodero Gestion au groupe belge Paul Dehaen dans le portefeuille du fonds luxembourgeois Milestone.

    Basé à Rennes, Max Plus a du franchir les frontières françaises pour trouver son nouvel actionnaire de référence. Le spécialiste breton de la distribution d'articles de déstockage intègre le périmètre du groupe belge Paul Dehaen qui dispose, désormais, d'une implantation dans l'Hexagone. Des réflexions avaient été menées, il y a deux ans, pour une potentielle cession. Cependant, le process a été retardé en raison du décès de l'un de ses fondateurs Alain Declercq en juillet 2018. Relancé l'été dernier par l'équipe d'Adviso Partners, il a rassemblé des industriels du secteur. Les actionnaires cédants sont Muriel Sarrazyn, co-fondatrice et les héritiers d'Alain Declercq emmenés par son fils David, également dirigeant de la structure. Actionnaire minoritaire depuis 2009, le fonds local Sodero Gestion cède, également, l'intégralité de sa participation.

    Un leader européen
    Le réseau de la société bretonne comprend 45 magasins en propre et 5 franchisés, principalement dans l'Ouest de la France soit trois fois plus qu'il y a 5 ans. Par ailleurs, son chiffre d'affaires a franchi, l'an dernier, la barre des 50 M€ en progression. Paul Dehean signe, ici, la première opération de croissance externe depuis la prise de contrôle du fonds luxembourgeois Milestone Investisseurs en février 2017. Fondé en 2001 et dirigé par Jean-Philippe Habran, ce grossiste se spécialise dans les produits discount des rayons cosmétiques, soins et produits d'entretien pour la maison. Il s'appuit, notamment, via huit magasins en propre sous l'enseigne Net. Avec des bureaux commerciaux en France, Royaume-Uni et Espagne, le groupe belge se revendique comme le leader européen. Le financement de cette acquisition consiste en une dette senior apportée par Banque Populaire Grand Ouest, CIC et Caisse d'Epargne. Par ailleurs, des synergies vont être générées dans ce rapprochement plus particulièrement dans le sourcing et les canaux de distribution. Le nouvel ensemble va générer un chiffre d'affaires supérieur à 80 M€.

    Voir l'article au format PDF