Contacts X

Bertrand Thimonier
Président, Fondateur
Elizabeth Ollieric
Capucine Dalmas
Romain Massiah
Associé
Guillaume Capelle
Associé
Guillaume Dary
Associé
Gilles Coudon
Directeur Associé
Marc Lebrun
Associé
Louis Vercken
Directeur Associé

Revue de presse


Retour
  • 23/07/2019 - OMP Transport s'unit à un Lyonnais avec le concours de...

    Les deux éditeurs de solutions métiers dans les secteurs du transport routier et de la logistique, le lyonnais G.P.I. et le rennais OMP Transport se rapprochent et forment un nouvel acteur fort de 18 M€, détenu par NewAlpha Verto, accompagné par Adaxtra Capital et Bpifrance.

    Troisième acquisition en à peine un an pour NewAlpha Verto. Déjà majoritaire au capital de BioBank ainsi que de Presto Engineering (lire ci-dessous), le fonds de growth equity emmené par Thomas Fort, Alexis Kemlin et Antoine Dary, dont le closing final à 150 M€ devrait intervenir d'ici la fin d'année (lire ci-dessous), devient l'actionnaire de référence d'un nouvel ensemble, formé par les deux éditeurs de solutions métiers dans les secteurs du transport routier et de la logistique, le rennais OMP Transport et le lyonnais G.P.I. « Il n'y a pas eu d'enchères, c'est un rapprochement que nous avons préempté, expliquent ensemble Thomas Fort et Antoine Dary, managing partners chez NewAlpha Verto. Nous avons approché Thierry Garnier, le fondateur d'OMP, en fin d'année dernière qui avait choisi, pour l'accompagner dans sa cession, Bryan Garnier. » Les deux managements et créateurs, dont Alain Andréet Hervé Birken de G.P.I., investissent également, aux côtés de Bpifrance, ainsi qu'Adaxtra Capital, déjà présent aux côtés de NewAlpha Verto dans BioBank et Presto Engineering, qui prennent une part minoritaire dans le nouvel ensemble. Cette opération repose sur un effet de levier « très » modéré, le financement unitranche est quant à lui apporté par Bpifrance ainsi que Lyxor.

    Plusieurs build up déjà en vue
    G.P.I. et OMP Transport possèdent une expérience similaire dans leur secteur. Fondés respectivement en 1985 et 1986, ils commercialisent tous les deux leurs solutions aux sociétés de transport. Le second, via ses filiales IT2000 et ELIOT, s'adresse en particulier au premier tiers de cette clientèle, et s'est spécialisé dans l'informatique embarquée, dans la gestion des temps des conducteurs, les systèmes d'informations transport ou encore dans les calculs d'itinéraires. Le nouvel ensemble, fort de plus de 115 salariés et d'un chiffre d'affaires de 18 M€, couvrira désormais l'ensemble des transporteurs. La consolidation du groupe devrait par ailleurs se poursuivre, dans un marché très atomisé selon NewAlpha Verto, avec deux opérations de build up.

    Voir l'article au format PDF