Contacts X

Bertrand Thimonier
Président, Fondateur
Elizabeth Ollieric
Capucine Dalmas
Romain Massiah
Associé
Guillaume Capelle
Associé
Guillaume Dary
Associé
Gilles Coudon
Directeur Associé
Marc Lebrun
Associé
Louis Vercken
Directeur Associé

Revue de presse


Retour
  • 21/01/2019 - Popy grignote de nouvelles parts de marché

    Le fabricant familial rhônalpin de spécialités charcutières d'origine passe d'environ 60 M€ à plus de go M€ de chiffre d'affaires à la suite du rachat de son homologue troyen Gilbert Lemelle auprès de la famille Lemelle.

    Popy consolide sa position de leader sur le marché de l'andouille et de l'andouillette. Un an et demi après avoir doublé de taille en reprenant le fabricant de produits de charcuterie Amand-Bianic et sa trentaine de millions d'euros de chiffre d'affaires (lire ci-dessous), le groupe familial rhônalpin récidive. À l'issue d'un processus de vente compétitif orchestré par les équipes d'Adviso Partners, il a, en effet, mis la main sur son homologue troyen Gilbert Lemelle. « Les dirigeants, Benoît et Dominique Lemelle, qui approchaient de l'âge de la retraite mais n'avaient pas de successeur au sein de la famille, ont préféré prendre les devants en adossant leur société à un acteur en mesure d'assurer sa pérennité, explique Guillaume Capelle, associé chez Adviso Partners. Dans le cadre de ce processus de vente, nous avons contacté les principaux groupes de charcuterie privés ainsi que des acteurs du monde coopératif. Papy s'est très rapidement distingué grâce à un projet industriel prévoyant, d'une part, un plan d'investissement dans les sites de production et, d'autre part, d'importantes synergies commerciales. Et ce, tout en préservant l'emploi et en conservant les marques du groupe Gilbert Lemelle. »

    Environ 30 M€ de chiffre d'affaires complémentaire
    Il faut dire que cette acquisition était particulièrement stratégique pour le groupe rhônalpin. « Depuis un peu plus de deux ans. nous accompagnons le groupe Papy dans sa stratégie de croissance externe pour l'aider à se développer avec de nouvelles marques, certifications ou complémentarités géographiques, explique César Darcy, directeur chez CM-CIC Conseil. En reprenant le groupe Gilbert Lemelle, il s'offre un second acteur très important qui lui permet d'augmenter encore sa part de marché, de se déployer dans l'Est de la France et en région parisienne, mais aussi de se renforcer sur le segment de la GMS, tout en se dotant de quatre nouvelles marques. » Gilbert Lemelle qui était jusqu'ici majoritairement détenu par la famille Lemelle aux côtés d'Unigrains - UI Gestion et l'ILP étaient, par ailleurs, présents en obligataire-, lui apporte, en outre, un chiffre d'affaires complémentaire d'un peu plus de 30 M€ réalisé avec 220 employés répartis sur trois sites en Bretagne, à Troyes et Argenteuil.

    Gamme La plus Large sur Le marché
    Cette acquisition dont le financement bancaire est assuré par Bpifrance, Crédit Agricole, Banque Populaire et LCL, permet ainsi à Papy de dépasser les 90 M€ de revenus sur un marché national de l'andouille et de l'andouillette stable depuis une quinzaine d'années. Fort de 13 marques (Papy, Bernaudeau, La Champenoise, Duval, Père Isidore, Charles Keller, etc.) et 10 sites de production, ce groupe, détenu à 100 % par son dirigeant Laurent Jolivet, offre désormais la gamme la plus large du marché de spécialités charcutières d'origine. Et Papy qui s'est bâti par acquisitions successives à partir de l'année 2000 et a triplé de taille au cours des deux dernières années, n'en restera pas là. « Papy souhaite continuer à croître en se diversifiant avec des sociétés de niche, assure César Darcy. Le groupe compte également accélérer son développement en GMS, segment sur lequel il était jusqu'ici très peu présent, et poursuivre ses efforts à l'export, notamment en Asie où il est l'un des rares à avoir obtenu un agrément pour le marché local.»

    Voir l'article au format PDF