Contacts X

Bertrand Thimonier
Président, Fondateur
Romain Massiah
Associé
Guillaume Capelle
Associé
Guillaume Dary
Associé
Gilles Coudon
Directeur Associé
Marc Lebrun
Directeur Associé
Louis Vercken
Directeur Associé

Revue de presse


Retour
  • 23/07/2018 - Calicéo s'immerge en MBI

    Réalisant près de 17 M€ de chiffre d'affaires via ses six centres aqualudiques de bien-être et de remise en forme, le groupe quitte sa famille fondatrice pour rejoindre Ekkio Capital, accompagné d'un nouveau dirigeant, Marc Leonard.

    Calicéo replonge dans le bain. À la tête de six centres aqualudiques de bien-être et de remise en forme, cette ancienne participation d'Azulis Capital, qui était repassée depuis deux ans dans le giron de Christophe et Xavier Ponteins (lire ci-dessous), ses dirigeants et fondateurs en 1996, signe un MBI avec Ekkio Capital. À cette occasion, le groupe, fort de près de 17 M€ de chiffre d'affaires pour un bon niveau de rentabilité, accueille Marc Leonard, l'ancien CEO du numéro trois français des casinos Joa Groupe, comme nouveau président et actionnaire minoritaire. De leur côté, les frères Ponteins cèdent l'intégralité de leurs parts pour se consacrer à d'autres projets. Orchestrée par les équipes d'Adviso Partners, cette opération à laquelle prend part Sandrine Gleize, l'actuelle directrice générale des opérations, inclut dans son périmètre les six sociétés d'exploitation des sites de Calicéo ainsi que les SCI détenant leurs murs.

    Offre préemptive d'Ekkio Capital
    Disposant de plus de 90 % du capital, Ekkio ne dévoile pas le montant de ce MBI qu'il finance via une dette senior levée auprès du LCL et du Crédit Agricole Aquitaine. D'après nos sources, Indigo Capital apporte la mezzanine et investit également au capital. « Calicéo, dont les sites ont bien progressé depuis 2016 grâce notamment à la montée en puissance de celui de Bordeaux, a été approché par plusieurs candidats dans le courant de l'année dernière, explique son conseil financier Romain Massiah, associé d'Adviso Partners. C'est d'ailleurs ce qui a encouragé Christophe et Xavier Ponteins à réfléchir à un projet de cession. Mais avant que le processus ne soit officiellement lancé et alors qu'une douzaine de candidats avaient fait part de leur intérêt, Ekkio Capital nous a remis une offre préemptive. »

    Concept unique en France
    Et pour cause. « Nous suivions la société depuis 2011, indique Nicolas Beaugendre, associé d'Ekkio Capital, qui signe là le troisième investissement de son fonds Ekkio Capital IV, doté de 161 M€. Calicéo est positionné sur le secteur en fort développement du tourisme périurbain, avec un sous-jacent balnéo/spa très porteur en termes de croissance. De plus, son concept est aujourd'hui unique en France. » Proposant des activités de relaxation par l'eau, avec des bassins balnéo à 33°C intérieurs et extérieurs, des saunas et des hammams, des bassins d'aquagym et d'aquabike, des espaces « massage / relaxation / beauté », Calicéo, dont le premier centre est né au sein du groupe Thermes Adour, fondé par la famille Ponteins et détenu depuis peu par SRS (lire ci-dessous), compte poursuivre le développement de son portefeuille de sites.

    1,2 million de visiteurs par an
    Historiquement basé à Dax, le groupe, qui emménage en ce moment dans de nouveaux bureaux à Lyon, souhaite, en effet, compléter son maillage du territoire national en ciblant les grandes agglomérations. Présent à Toulouse, Perpignan, Pau, Lyon, Nantes et Bordeaux, Calicéo, dont l'activité progresse d'environ 5 % par an, cherche d'ores et déjà de nouveaux emplacements étendus et facilement accessibles. Revendiquant plus de 1,2 million de visiteurs chaque année, ce leader du balnéoludisme périurbain, qui regroupe une centaine de salariés, reste discret sur ses ambitions chiffrées.

    Voir l'article au format PDF